Quel est l’impact des heures supplémentaires sur sa retraite ?

les conséquences des heures supp sur la retraite

Depuis quelques années, la législation concernant le temps de travail a progressé et a pu évoluer. Beaucoup se demandent ce qu’il advient de la retraite d’une personne travaillant à temps partiel, il faut savoir alors qu’il y a possibilité de surcotiser pour pouvoir sécuriser ses droits. Découvrez-en plus à ce sujet dans notre article !

Les heures supplémentaires et la retraite

La loi TEPA pour Travail, emploi et pouvoir d’achat de l’année 2007 avait mis en place les deux avantages suivants :

  • Des avantages fiscaux ;
  • Des avantages sociaux.

Ces avantages ont été mis en place pour les heures supplémentaires, ceux-là ont ensuite été supprimés lors de la sortie d’une nouvelle loi datant du premier aout 2012, elle est restée appliquée, cette année-là, aux entreprises qui possédaient des salariés qui ne dépassaient pas le nombre de vingt personnes. Ceux-là continuaient à bénéficier d’une réduction forfaitaire des charges patronales sur leurs heures supplémentaires travaillées.

En 2007, et dans le cadre de la loi TEPA 2007-2012, les heures supplémentaires faites par les employés n’étaient pas imposables et pouvaient donner lieu à une réduction de charges sociales dans la limite d’un certain pourcentage et sur une base forfaitaire pour les charges patronales. La réduction de charges dont il était question concernait les cotisations de la Sécurité sociale, ainsi que :

  • La retraite complémentaire ;
  • Le chômage.

En 2008, la loi en vigueur remet en place l’exonération de charges salariales qui concernent les heures supplémentaires pour l’ensemble des salariés ainsi que des fonctionnaires depuis le début de l’année 2019. Les cotisations patronales ne sont alors plus exonérées, mais les heures supplémentaires continuent de compter pour la retraite comme pour la loi TEPA. Ce qui est important de garder en tête, c’est le fait que l’exonération des charges sur les heures supplémentaires ne diminue pas les droits à la retraite. La compensation de la baisse des cotisations salariales se fait par l’état.

À lire absolument :   Quelles informations doit contenir le relevé de carrière pour la retraite ?

Comment les heures supplémentaires influencent la retraite de base ?

Les revenus vont avoir un impact sur deux choses qui servent à calculer la pension de retraite de base : le nombre de trimestres cotisés ainsi que la moyenne du salaire annuel brut. Afin de pouvoir profiter d’une retraite à taux plein, il faut avoir validé le nombre de trimestres requis avant votre départ. Ces trimestres sont validés selon les revenus que vous aurez perçus durant l’année. Si vous touchez un certain taux de revenu, il vous sera possible de valider tous les trimestres d’une année civile durant une plus courte durée (dans un travail à temps plein).

conséquences des heures supp sur la retraite

Ainsi, pour exemple, une personne qui travaille à temps plein et qui perçoit un salaire de 3 009 euros minimum pourra valider tous les trimestres requis de l’année en seulement deux mois de travail, selon les barèmes établis en 2019. Le calcul de la pension de base de votre retraite prend en considération la moyenne des revenus de vos 25 meilleures années. Lorsque vous augmentez vos revenus, cela aura une influence positive sur cette moyenne, influençant de la même manière votre pension de retraite.

Passage aux 35 heures et réduction de temps de travail

Il faut aussi savoir qu’avec le passage aux 35 heures, même si cela n’a pas eu d’impact direct sur les droits à la retraite, cela a influencé votre retraite d’une autre façon. En effet, en 2000, réduire son temps de travail se traduit par le ralentissement de l’augmentation des salaires qui sont le plus proche du SMIC, et ainsi, votre retraite en aura été impactée négativement. Vous en savez maintenant plus sur les heures supplémentaires, vos droits concernant ces dernières et l’impact de l’augmentation de vos revenus sur votre pension de retraite de base.

À lire également