Comment trouver des aides pour une petite retraite ?

Bénéficier d'une aide quand on a une petite retraite
Mutuelle

Il existe plusieurs programmes d’aide gouvernementale qui peuvent aider les personnes âgées ayant une pension modeste. Ceux-ci permettent aux retraités de disposer d’un revenu plus important ou d’améliorer sensiblement leur niveau de vie. Qu’essayons-nous exactement d’accomplir ici ? Aider les personnes âgées à rester chez elles malgré le handicap ou la précarité afin qu’elles puissent avoir une retraite digne et une vieillesse heureuse.

Quelles sont les principales aides sociales pour compléter une petite retraite ?

Ci-dessous, vous trouverez les aides sociales pour compléter une petite retraite.

L’ASPA

L’ASPA est une prestation fournie par les fonds de pension et est financée en fonction des ressources. Dans une certaine mesure, elle peut être considérée comme un revenu supplémentaire pour les particuliers. Il existe des conditions préalables à l’ASPA qui doivent être remplies :

  • avoir un âge minimum de 65 ans ;
  • avoir une résidence habituelle en France ;
  • justifier d’un budget modeste, défini comme inférieur à 10 881,75 € par an pour un individu ou 16 893,94 € par an pour un couple.

L’APA

L’APA est une subvention destinée aux retraités à faibles revenus qui vise à compenser la perte d’autonomie et les coûts associés au maintien à domicile ou dans des établissements spécialement construits. Les services de chaque division contribuent au coût. Les dépenses en question peuvent inclure celles pour :

  • les services aux personnes âgées et aux personnes handicapées ;
  • l’acquisition d’équipements ;
  • l’acquisition de produits de propreté ;
  • les options de repas ;
  • les coûts associés à la modification de la maison ;
  • le prix du transport ;
  • etc.

L’ASI

La carte d’invalidité est la principale condition à remplir, mais les bénéficiaires qui ont atteint l’âge d’éligibilité à l’ASPA ne pourront pas bénéficier de cette prestation.

L’ASS

Il n’est pas nécessaire d’avoir un âge précis pour bénéficier de cette allocation de solidarité si vous êtes sans emploi et avez du mal à joindre les deux bouts.

Petite retraite, quelles sont les aides possibles pour couvrir les dépenses de santé ?

Petite retraite, quelles sont les aides possibles pour couvrir les dépenses de santé ?L’assurance maladie complémentaire peut être une bouée de sauvetage pour les personnes âgées percevant une petite pension, notamment pour :

  • les frais de soins de santé engagés dans une clinique, une pharmacie, un dispensaire ou un hôpital ;
  • les coûts associés aux lunettes correctrices, aux soins dentaires et aux appareils auditifs ;
  • les soins médicaux sans plafond de prise en charge.
À lire absolument :   Qu'est-ce que la colocation senior ?

La somme de ces prestations vous permettra d’être complètement indemnisé jusqu’au maximum autorisé par la réglementation de la sécurité sociale. Le coût de cette couverture médicale complémentaire varie de zéro à trente euros par mois, en fonction de votre âge et de votre situation financière.

L’accès à l’assurance maladie complémentaire est une question de besoin financier. Comme un numéro de CAF est nécessaire pour la terminer, la personne âgée doit percevoir d’autres allocations pour en bénéficier. Une fois par an, vous devez déposer une demande via le site Ameli.fr.

Quelles sont les aides au logement disponibles pour combler une faible retraite

Découvrez ci-dessous les aides au logement.

APL

L’idée de base de cette subvention est que les locataires qui remplissent les conditions d’éligibilité peuvent obtenir une aide pour payer leur loyer. Elle est financée soit par la MSA, soit par la CAF. Avantageuse pour les retraités au budget serré, l’APL ne nécessite pas de preuve d’âge pour y prétendre.

ALS

Pour ceux qui n’ont pas les moyens suffisants pour bénéficier de l’APL ou de l’ALF, il existe l’aide complémentaire aux frais de séjour (ALS). Les personnes percevant une pension modeste peuvent y prétendre. La CAF prend en charge ces frais. Si le candidat répond à l’un des critères suivants, il peut déposer une demande d’ALS :

  • il vit dans un logement loué, soit en tant que locataire à temps plein, soit en tant que sous-locataire (et en a informé le propriétaire) ;
  • il ou elle est un primo-accédant qui a obtenu un prêt hypothécaire pour financer l’achat du bien ;
  • il réside actuellement dans un foyer pour sans-abri ;
  • quelqu’un qui veut s’installer en France comme résidence permanente.

 

À lire également
penser a son capital décès
Lire la suite...

Combien est le capital de décès pour un retraité ?

L’impact financier d’un décès dans la famille peut être dévastateur. Vous vous êtes sans doute demandé « quel capital décès pour un retraité ? » La sécurité sociale peut verser un capital…
vivre dans une maison de retraite de luxe
Lire la suite...

Que offre une maison de retraite de luxe ?

Après votre retraite, vous avez opté pour une installation dans un Ehpad, mais vous n’êtes pas en train de rechercher un lieu ordinaire, mais plutôt une maison de luxe, nous…