Quelles sont les critères de calcul de la retraite dans le secteur privé ?

devenir retraité du secteur privé

Après de longues années de travail, soit dans le secteur public ou privé, le passage à la retraite est une transition. C’est une nouvelle vie qui commence, qu’on veut passer paisiblement sans se soucier des charges financières. Que ce soient les fonctionnaires dans le secteur public ou dans le secteur privé.

Les critères de retraite entre les deux secteurs, en ce qui concerne les conditions de l’âge (62 ans), la durée de l’assurance qui permette de profiter d’une retraite à taux plein, etc., se rassemblent beaucoup. Toutefois, plusieurs différences existent dans le calcul de la retraite.

Comparaison entre les retraites privés-publics

En France, le système de retraite a pour objectif une équité entre les retraités. Travailler dans le secteur public n’est pas la même chose que travailler dans le secteur privé. Plusieurs différences existent entre la retraite des fonctionnaires et la retraite des salariés du secteur privé.

Plusieurs critères sont pris en compte lors du calcul de la retraite de base, à savoir :

  • la durée d’assurance ;
  • le taux de liquidation de la retraite qui est de 50 % pour le privé et de 75 % pour le public ;
  • Les cotisations de retraite qui servent au financement des pensions de la retraite ;
  • La validation des trimestres d’assurance qui se fait de date en date dans le secteur public et selon les cotisations versées dans le secteur privé.
  • Le calcul des pensions pour les salariés.

La retraite dans le secteur privé

La retraite du secteur privé concerne principalement les indépendants comme les avocats, les industriels, les artisans, les commerçants, etc. Elle concerne aussi les libérales comme les notaires, les médecins, les pharmaciens, les architectes, etc. L’âge légal de la retraite dans le secteur privé est de 62 ans, mais il existe une possibilité de départ avant l’âge légal en retraite anticipée.

Deux régimes de retraite pour les salariés existent qui sont le régime de base et le régime complémentaire.

À lire absolument :   Pourquoi reporter son départ à la retraite après avoir fait sa demande en tant que fonctionnaire ?

Le régime de base

Qui est géré par le régime général de la sécurité sociale, il dépend de trois critères :

  • le salaire annuel moyen ;
  • le taux de liquidation ;
  • la durée de cotisation.

Le régime de base dépend de deux caisses qui sont la caisse nationale de l’assurance-vieillesse qui concerne les salariés de l’industrie, du commerce et des services et la mutualité sociale agricole pour les salariés agricoles.

Le régime complémentaire

Géré par la retraite complémentaire des salariés Agirc-Accro, c’est un complément de retraite de base. La cotisation dans la caisse de retraite complémentaire est obligatoire, elle permet de bénéficier d’une pension complémentaire avec le régime de base.

Le régime de retraite complémentaire dépend de deux caisses qui sont :

  • la caisse de retraite complémentaire Argic-Accro ;
  • les agences du conseil de retraite Argic-Accro.

Le calcul de la pension de retraite du secteur privé

Le régime de retraite de base a un fonctionnement annuité. Les cotisations sont converties en trimestre d’assurance de retraite. Le calcul de la pension de retraite dépend :

  • du revenu annuel moyen : calculé sur la base des meilleurs 25 années de travail ;
  • du taux de liquidation : 37.5 % au minimum et 50 % au maximum ;
  • de la durée de cotisation dans l’assurance ;
  • de la majoration pour enfants, qui atteint jusqu’à 8 trimestres par enfant.

retraite après un parcours dans le secteur privé

La retraite complémentaire à taux plein est accordée au salarié ayant atteint l’âge légal de 62 ans. Les cotisations sont converties en points. Au moment de la retraite, les points sont accumulés dans les années de travail.

Puis, ils sont convertis en pension mensuelle, qui se verse de chacune des caisses auxquelles le salarié était affilié.

Le montant de la pension se calcule par rapport à toutes les années de travail. Quant à la détermination des point, elle se fait en fonction de l’assiette de cotisation, du taux de calcul des points et du prix d’achat d’un point qui est à 1.2841 €.

 

À lire également
Le calcul du montant de la retraite à taux complet
Lire la suite...

Comment connaître son âge de départ à la retraite ?

À partir d’un certain âge, partir à la retraite devient indispensable. Pour ce faire, il faudra connaître les démarches à mettre en place, mais plus important encore, il est nécessaire…
Le moment opportun pour demander sa retraite
Lire la suite...

Quand est-il recommandé de demander sa retraite ?

Arrivé à un certain âge, les employés sont autorisés à partir à la retraite. Cependant, avant qu’elle ne soit effective, plusieurs démarches doivent être entreprises. Parmi elles, on retrouve votre…