Quelle retraite pour un salaire de 1500 euros ?

avoir une retraite de 1500 e

Lorsqu’une personne atteint l’âge de la retraite obligatoire, elle se retire généralement définitivement de son domaine de travail et compte sur une pension de l’État ou d’autres sources de revenus, comme ses propres économies ou investissements.
Il existe un large éventail de facteurs tels que l’âge, l’implication financière dans le système juridique, la santé, la maternité ou le handicap qui influencent l’âge et le montant de la retraite d’un pays à l’autre. Voyons ce que cela donne pour un salaire de 1500 euros.

Retraite pour un salaire de 1500 euros

Dans plusieurs pays, l’âge de la retraite obligatoire est de 62 ans. Le salaire minimum brut mensuel est versé à des millions de salariés du secteur privé. Au 1er janvier 2021, 2.04 millions de Français percevaient le SMIC brut, soit 1 554,58 € par mois (10,25 € brut par heure), selon les données de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares). On se demande donc quel montant de retraite on peut prévoir quand l’ensemble de son salaire s’élève à environ 1 500 €.

Calculer la retraite de base

Les prestations de retraite peuvent être réparties en deux catégories principales : la pension de retraite de base et la pension de retraite complémentaire. Le montant de la pension d’un travailleur du secteur privé peut être déterminé de plusieurs manières différentes. Par souci de clarté, nous utiliserons la méthode de calcul la plus simple possible tout au long de cet essai.

Prenons l’exemple d’un travailleur né en 1960 qui, au cours de ses 25 meilleures années, a gagné une moyenne brute de 18 000 euros par an. Il lui faut :

  • 167 trimestres d’assurance retraite pour obtenir la pension complète ;
  • en remplissant cette condition, le salarié obtiendra une pension de base de 9 000 € par an.

La pension retraite complémentaire

Pour s’assurer une retraite confortable, les travailleurs du secteur privé doivent cotiser au programme de retraite complémentaire Agri-Accro pendant leur emploi. Le financement de ce système provient des cotisations des employés et des employeurs. Au fil du temps, le compte de retraite du travailleur se remplit de points en fonction du montant de ses cotisations. La valeur de la pension complémentaire est déterminée en additionnant le total des points accumulés par chaque travailleur.

À lire absolument :   Combien de trimestres de majoration bénéficient un parent après sa retraite ?

À partir de 2021, un point Agri-Accro vaudra 1,2841 €. Une pension complémentaire de 3 210,25 € brut par an, soit 267,52 € brut par mois, sera versée au travailleur s’il prend sa retraite en 2022.

avoir une retraite montant 1500 e

Le montant minimum de la retraite à taux plein

Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, vous devez avoir respecté la durée légale de cotisation, également appelée durée minimale d’assurance. Celle-ci est déterminée en additionnant le nombre de trimestres travaillés et le nombre de régimes de retraite différents auxquels vous avez participé. Avec un minimum de 120 trimestres dans le régime normal, la cotisation minimale est de 713,11 €.

Qui est concerné par cette nouvelle modification des pensions ?

En l’état actuel des choses, le changement de pension aura un impact sur les générations d’actifs nés après 1963. Lorsque le système universel entrera en vigueur, le 1er janvier 2025, toutes les personnes nées en 1963 pourront prendre leur retraite à l’âge de 62 ans.

En 2022, les pensions seront-elles augmentées ?

Au 1er janvier 2022, les pensions françaises ont été revalorisées de 1,1 % sur la base de la publication par l’INSEE de l’indice des prix à la consommation hors tabac du mois d’octobre 2021. La valeur des pensions est actualisée chaque année.

Les pensions sont-elles revalorisées en 2022 ?

Pour les pensions prenant effet en 2023, le plafond salarial a été relevé de 2 % pour l’année de carrière 2022. Renseignez-vous sur ce que recouvre le plafond salarial. Il est possible que vous ayez droit à plus d’une prestation.

 

À lire également